Projet Ecole Amie des Enfants

Objectif principal :

Favoriser la participation des enfants à la vie scolaire et encourager le développement de l’éducation aux compétences de la vie courante afin de lutter contre la déscolarisation

Contexte :

Le système éducatif du Togo est marqué par une forte demande de l’offre éducative en raison de la croissance démographique, d’une proportion importante d’enfants non scolarisés ou déscolarisés de l’insuffisance de l’offre éducative non formelle, de la faiblesse des capacités d’accueil caractérisées par des conditions d’enseignement et d’apprentissage défavorables, d’un déficit en personnel enseignant qualifié, d’une proportion non négligeable d’enseignants volontaires non qualifiés, et d’un faible accès et maintien des filles à l’école surtout au secondaire.

Il y a cependant quelques avancées, notamment l’adoption du statut particulier des enseignants, l’augmentation de 3% du budget de l’État alloué à l’éducation, la couverture médicale effective dans l’enseignement préscolaire et primaire, l’adoption de la politique nationale de la petite enfance et l’actualisation du Plan sectoriel de l’éducation et du Rapport de l’état du système éducatif national. Dans les deux régions, entre 32% et 60% des enfants âgés de 5 ans ou plus ne sont pas inscrits en première année d’école primaire. Ils le sont souvent tardivement ce qui favorise les redoublements (20,8% à 23,6% des enfants scolarisés ont redoublé leur classe). Une proportion non négligeable d’enfants inscrits au CP1 n’accède pas au CM2 : 53,9% pour les Savanes et 34,1% pour les Plateaux. Les difficultés de scolarisation (accès, maintien et résultats scolaires) sont aggravées chez les filles.

Projet :

Le projet lutte contre la non-inscription, les inscriptions tardives et la scolarisation sélective en défaveur des filles et des enfants vulnérables, ainsi que contre les violences surtout celles liées au genre en milieu scolaire et familial. Il favorise la création, au sein des écoles, de gouvernements scolaires afin de promouvoir le droit à la participation des enfants et il encourage le développement de l’éducation aux compétences de la vie courante. Enfin, il forme les membres de la communauté à la gouvernance des écoles. En 2018, le projet a bénéficié à 74 676 personnes, dont 53 537 enfants (43,77% de filles) et 21 139 adultes (dont 4064% de femmes), 1 479 enseignants et 264 écoles ont été concernés par nos activités.

Partenaire :

UNICEF, COGEP, CRPPE, DRE, IEPP, MEPSFP

Lieu du projet / Togo, régions des Plateaux et des Savanes
Région / Afrique, Togo
Domaine / Accès et qualité de l'éducation
Durée / 2018 - 2019
Le projet concerne / Les enfants
Chef de projet /
Faire connaître ce projet