I count – Un projet de déclaration des identités des nouveau-nés dans les zones reculées par téléphone portable

Objectif principal :

“I count” sera mis en œuvre en Côte d’Ivoire dans le cadre d’un projet pilote. Les résultats attendus sont d’installer des réflexes auprès de la population et d’enregistrer 100% des naissances (et des décès) en Côte d’Ivoire d’ici 2024, essentiellement en développant des enregistrements de naissances par téléphone portable. Pour ce faire, le groupe Orange, à travers son bureau local et sa Fondation en Côte d’Ivoire, est intégré dans le projet pour la partie technique.

Contexte :

Dans la plupart des pays et des cultures, lorsque c’est possible, les nouveau-nés reçoivent un prénom de leurs parents, ce qui forge une grande partie de leur identité pour toute leur vie. Cependant, à moins que leur naissance ne soit officiellement enregistrée dans les administrations locales, indépendamment du manque d’infrastructures légales, locales et gouvernementales, ils n’ont pas d’existence officielle ni de citoyenneté pour les gouvernements, et plus largement pour la société. Ces enfants sont appelés “enfants fantômes” ou “enfants sans identité”. Cette situation d’extrême vulnérabilité les prive de droits importants, comme l’accès à l’éducation et le fait d’aller à l’école.

Pour Aide et Action, les enfants que vous comptez aujourd’hui sont les enfants sur lesquels vous compterez demain.

Projet :

Le projet vise à appuyer la modernisation de l’état civil en Côte d’Ivoire, en prenant appui sur l’expertise d’Aide et Action dans le domaine de la mobilisation sociale et de l’éducation. Son objectif est d’apporter un appoint à la politique de l’Etat ivoirien dans le processus de modernisation de l’état civil par la systématisation et l’automatisation des déclarations des naissances et décès. Il vise également à soutenir l’opérationnalisation des nouveaux textes de loi sur l’état civil : par la participation d’Aide et Action à la mise en œuvre de la loi spéciale sur l’état civil. Enfin, il vise à renforcer les capacités des groupes d’acteurs : par l’appui d’Aide et Action à la formation des acteurs dans le déploiement du projet au plan national.

En déclarant l’identité des enfants, Aide et Action va former des officiers d’état civil, sensibiliser les parents dont les enfants sont encore privés d’éducation, ainsi que les enseignants, les membres de la communauté et les autorités locales. Ainsi, les parents vont améliorer leurs propres connaissances et compétences pour appuyer l’éducation et le développement de leurs enfants et vont fortement s’engager dans l’apprentissage de leurs enfants dès la petite enfance par un rôle parental positif. En outre, cela va améliorer la capacité de leadership et la prise de décision des principaux acteurs locaux.

Lieu du projet / Côte d'Ivoire, dans les régions de Nawa, Gboklê et San-pédro
Région / Afrique, Côte d'Ivoire
Domaine / Education au développement durable et à la citoyenneté mondiale
Durée / 2019 - 2020
Le projet concerne / Les nouveau-nés, les enfants, les personnes non encore déclarées à l’état civil, les Officiers et Agents d’état civil, les Autorités Administratives locales
Chef de projet / Sylvain KOFFI, Directeur Pays - Aide et Action Côte d’Ivoire
Faire connaître ce projet